Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'été n'est pas encore fini, certains viennent même tout juste de partir en vacances. Pour ceux qui ont quitté la grisaille sans penser à emporter de la lecture, un livre s'impose : Cratère XV de Kevin Cannon ! Cet impressionnant volume de près de cinq cents pages est la suite de Far Arden que nous avions publié en 2010, mais il peut se lire séparément. Kevin Cannon y retrace les rocambolesques aventures d'Army Shanks, un aventurier bourru mais au grand cœur, en plein milieu de l'Arctique canadien. L'auteur mélange allègrement références à l’histoire contemporaine (en l’occurrence la guerre froide et la course à la conquête de la lune) et roman d'aventures dans un récit aux innombrables rebondissements. Cratère XV est un page turner comme il n'en existe que trop peu.
 

Kevin Cannon fait partie de ces auteurs démiurges qui créent des mondes imaginaires ultra cohérents, ses récits d'aventures renouent avec l'esprit des grandes séries feuilletonnantes de la Belle Époque, il nous tient en haleine jusqu'au bout et, arrivés à la fin de ses livres, on en redemande ! Il a d'ailleurs été remarqué par l'écrivain Benjamin Berton, qui l'a sollicité pour son nouveau roman, le très prenant Nuage Radioactif (à paraître fin août aux éditions Ring) dans lequel Kevin Cannon a réalisé une petite bande dessinée.

 

Vous direz qu'en tant qu'éditeur, je ne suis pas forcément très objectif, et je vous l'accorde. Voici donc un petit florilège d'avis de tierces personnes :
 

« Le trait souple de Kevin Cannon, son art subtil pour excentrer ses personnages dans leurs cases et l’usage intensif d’effets sonores font des merveilles sur les scènes d’action. BD écolo mais pas donneuse de leçon, comic book d’aventures mélancoliques, récit choral mais misanthrope, Cratère XV est tout aussi remarquable que l’était Far Arden. » Libération

« On se gardera bien de raconter ce Cratère XV mais c’est une merveille de précision, de story-telling, un mélange insolent d’actions, de rebondissements mais surtout d’émotions. La nostalgie, le temps qui passe, le fait de poursuivre ses rêves sont au centre du jeu et constituent le moteur principal de tous les personnages. À consommer sans modération. » Fluctuat

« Le dessinateur démontre vraiment une maîtrise de tous les instants et son plaisir de conter est plus que contagieux ! Cinq cents pages qui filent comme l’éclair. » BD Gest

« Un stimulant pavé. » Casemate

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire !

 

Serge

Lectures pour l'été, troisième partie : Cratère XV
Lectures pour l'été, troisième partie : Cratère XVLectures pour l'été, troisième partie : Cratère XV
Tag(s) : #bande dessinée

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :