Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cette période fatidique de l'année étant parfois un peu violente pour les âmes sensibles, nous vous avons concocté l'adaptation française de deux magnifiques ouvrages pour vous mettre du baume au cœur : Gast de Carol Swain et Serpents et Échelles d'Alan Moore et Eddie Campbell, trois sujets de la couronne britannique (au moins jusqu'aux résultats du référendum sur l'indépendance de l’Écosse pour ce qui concerne Eddie Campbell.)
 

Gast est le troisième livre de Carol Swain publié chez çà et là, après Rock'n'Roll Life (avec Bruce Paley) et Foodboy. On y retrouve l'univers singulier de cette artiste anglaise née à Londres mais qui a grandi au Pays de Galles, endroit où se situent désormais toutes ses histoires. Elle saisit parfaitement l'atmosphère de ces lieux à la nature sauvage et mystérieuse. Dans Gast, Carol Swain s'attarde sur une jeune adolescente qui découvre petit à petit, à travers des discussions avec des animaux du coin, la curieuse histoire d'un voisin éleveur adepte du travestissement et récemment décédé. Ce livre doux, au rythme lent et contemplatif, reflète l'intérêt porté par Carol Swain à la relation entre l'homme, les animaux et la nature. On y retrouve des préoccupations très actuelles, comme le thème de l'intelligence animale et, implicitement, des droits des animaux, thème également abordé dans deux autres de nos publications ; Duncan, le chien prodige d'Adam Hines et Elmer de Gerry Alanguilan.
 

Alan Moore avait rédigé un petit texte très appréciatif sur le précédent livre de Carol Swain, Foodboy, écrivant notamment « sombre et plein de vie, comme la terre, Foodboy est un petit chef-d’œuvre, le parfait exemple de ce dont la bande dessinée moderne est capable, lorsqu’elle s’en donne les moyens. » Si c'est Alan Moore qui le dit...
 

Voilà une habile transition pour aborder notre autre parution, également en librairie depuis quelques semaines : le très singulier Serpents et Échelles d'Alan Moore et Eddie Campbell. Cet ouvrage est le compagnon de La Coiffe de Naissance des mêmes auteurs , que nous avons publié en 2013. Il s'agit également de l'adaptation en bande dessinée d'un spectacle à représentation unique donné par le grand Alan Moore en 1999. Publiée par Eddie Campbell en 2001, cette belle adaptation était restée inédite en France jusqu'à aujourd'hui. Le mage anglais y explore la création du monde, l'imaginaire et l'inspiration des auteurs, s'attardant tout particulièrement sur l'écrivain britannique Arthur Machen (nous remercions d'ailleurs les éditions Terres de Brumes qui nous ont aimablement autorisés à reproduire dans notre édition un extrait de leur version des Trois Imposteurs). Le texte d'origine, poétique en diable, magnifiquement traduit par Jean-Pierre Jennequin, ravira les aficionados de Moore, notamment ceux qui ont lu son roman La Voix du Feu.
 

Je laisse la parole au journalise Daniel Couvreur qui écrit à propos de Serpents et Échelles, dans le quotidien belge Le Soir : « C’est à une véritable histoire poétique de l’homme et du monde que ce livre nous convie, où l’alchimie du texte et du dessin jette des ponts invisibles entre le réel et l’imaginaire... Alan Moore croit en la lumière de la révélation de l’apocalypse pour nous mettre à nu face à l’effrayante beauté de la vie. »

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire...

 

Serge

La rentrée britannique de çà et làLa rentrée britannique de çà et làLa rentrée britannique de çà et là
La rentrée britannique de çà et làLa rentrée britannique de çà et làLa rentrée britannique de çà et là
Tag(s) : #bande dessinée

Partager cet article

Repost 0