Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En cette fin janvier, nous venons de publier Doctors de Dash Shaw, un livre symbolique pour çà et là à plusieurs égards. Tout d'abord, il s'agit du centième livre que nous publions, l'année même de nos 10 ans ! Deux chiffres hautement symboliques, ce qui réjouira les numérologues parmi vous. 100 livres en 10 ans, c'est à la fois peu (l'équivalent de six semaines de la production du groupe Delcourt par exemple) et énorme pour une petite structure comme çà et là.

 

Doctors est également symbolique car Dash Shaw nous accompagne depuis plusieurs années. Nous avons publié cet auteur pour la première fois en 2008 avec Bottomless Belly Button, ce livre de 720 pages qui fut en Sélection Officielle d'Angoulême 2009 a été un véritable événement et marque l'éclosion d'un jeune prodige de la scène indépendante américaine, il était alors âgé de 25 ans. Nous avons ensuite publié son premier livre, Virginia (The Mother's mouth) en 2009, puis New School fin 2013 (après la parution de Bodyworld chez un autre petit éditeur indépendant, Dargaud). En l'espace de sept ans, Dash aura réalisé cinq romans graphiques, trois recueils d'histoires courtes, un clip vidéo pour Sigur Rós et consacré trois années au développement d'un long métrage entièrement réalisé en animation traditionnelle avec quelques amis auteurs dont Frank Santoro. Il a également vendu les droits d'adaptation cinéma de Bottomless, de Bodyworld et tout récemment de Doctors (à la Fox!). Ce parcours impressionant l'est d'autant plus que Dash change de registre à chaque livre et remet toujours en question ses choix narratifs et graphiques. Il est actuellement en résidence à la prestigieuse bibliothèque de New York pour préparer son prochain livre, un récit historique avec pour toile de fond l'engagement des Quakers pendant la Guerre de Sécession.

 

Enfin, Dash Shaw manipule volontiers les symboles depuis ses premiers livres et celui-ci en est le parfait exemple; le livre brasse de nombreux thèmes tels que l’au-delà, la mort et la résurrection... et Dash parsème son livre de multiples symboles religieux (anges des neiges, crucifix, figures christiques et tutti quanti). Vous saurez pourquoi en le lisant, mais je vous en touche quand même deux mots: avec Doctors, Dash Shaw livre un récit qui n'aurait pas dépareillé dans les anthologies de SF qui paraissaient à profusion au cours des années 1980. Il met en scène des personnages dont la vie est chamboulée par un appareil médical extraordinaire, le Charon, qui permet de se projeter dans les pensées des personnes qui viennent de mourir en prenant l'apparence de l'un de leurs proches, puis de les faire revenir à la vie pour une courte durée. Dash joue avec bonheur avec les codes de la science fiction et du fantastique dans une histoire qui se dévore d'une seule traite. Un petit parfum de Philip K. Dick flotte sur ce récit qui navigue entre délire psychédélique, prospective scientifique et questionnements métaphysiques...

 

A vous de jouer !

 

Serge

100 !
100 !100 !
100 !100 !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :