Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a un an, je vous livrais les chiffres de ventes de nos nouveautés 2013. Voici maintenant venu le moment de me livrer au même exercice avec les chiffres 2014. Vous trouverez donc ci-dessous le détail des ventes brutes des nouveautés que nous avons publiées l'année dernière (commandes passées par les libraires), les retours (livres renvoyés par ces mêmes libraires) et les ventes nettes (ventes brutes diminuées des retours). Comme pour les chiffres de fin 2013, les ventes des livres parus au second trimestre sont très provisoires, puisque peu de retours sont comptabilisés, les libraires ayant l'obligation de garder les livres au minimum trois mois avant de pouvoir les renvoyer à notre distributeur (Les Belles Lettres, que j'embrasse au passage pour la qualité de leur boulot).

 

Nouveautés 2014
(ventes au 31/12/2014)
 

Pompéi (janvier) ventes brutes : 1 025 ex, retours : 624 ex, ventes nettes : 401 ex
Punk Rock & Mobile Homes (février) ventes brutes : 5 459 ex, retours : 596 ex, ventes nettes : 4 863 ex
Iron Bound (mars) ventes brutes : 1 175 ex, retours : 792 ex, ventes nettes : 383 ex
La Machine à Influencer (avril) ventes brutes : 5 453 ex, retours : 481 ex, ventes nettes : 4 972 ex
Mes Cent Démons (mai) ventes brutes : 870 ex, retours : 352 ex, ventes nettes : 518 ex
Angie Bongiolatti (juin) ventes brutes : 1 252 ex, retours : 582 ex, ventes nettes : 670 ex
Cratère XV (juin) ventes brutes : 1 002 ex, retours : 345 ex , ventes nettes : 657 ex
Gast (août) ventes brutes : 905 ex, retours : 96 ex, ventes nettes : 809 ex

Serpents et Echelles (août) ventes brutes : 1 395 ex, retours : 125 ex, ventes nettes : 1 270 ex
Voix de la Nuit (septembre) ventes brutes : 2 912 ex, retours : 6 ex, ventes nettes : 2 906 ex
Garçon Manqué (octobre) ventes brutes : 1 170 ex, retours : 1 ex, ventes nettes : 1 169 ex
L'Enfant Inattendue (octobre): ventes brutes : 1 045 ex, retours : 3 ex , ventes nettes : 1 042 ex
L’Ère de l’Égoïsme (octobre) ventes brutes : 2 484 ex, retours : 11 ex, ventes nettes : 2 473 ex
Tsav 8 (novembre): ventes brutes : 1 235 ex, retours : 0 ex, ventes nettes : 1 235 ex
 

2014 est à la fois globalement une bonne année pour çà et là en termes de chiffre d'affaires et une annus horribilis compte tenu du nombre de livres qui se sont mal vendus. Le niveau des méventes est encore plus prononcé que l'année dernière, avec déjà six livres à moins de 1 000 ex au 31 décembre, contre cinq l'année dernière à la même époque. Visiblement, les lecteurs délaissent un nombre toujours plus important de livres, indépendamment du soutien des libraires et de la presse. Un livre important comme Mes Cents Démons ! de Lynda Barry (Sélection Officielle Angoulême, Sélection Artémisia) peut donc complètement passer à la trappe. Évidemment, ce n'est pas un livre facile d'accès, format à l'italienne, part prépondérante accordée au texte, prix élevé, suite d'histoires courtes... Mais 518 exemplaires vendus, ça laisse tout de même songeur. Ce phénomène de quasi-rejet de nombreux livres est parfois amplifié par certains libraires qui font leurs retours beaucoup plus rapidement qu'avant pour cause de problème de trésorerie ou de manque de place du fait du nombre de nouveautés, ce qui n'aide pas les titres qui ont besoin de rester sur table un peu de temps avant d'être repérés et achetés. Heureusement, nous avons eu la chance d'avoir de très bonnes ventes sur quatre titres : La Machine à influencer de Brooke Gladstone et Josh Neufeld, Voix de la Nuit d'Ulli Lust, L’Ère de l’Égoïsme de Darryl Cunnigham et Punk Rock & mobile homes de Derf Backderf. Derf rencontre un véritable engouement en France, notamment grâce aux nombreux libraires qui, pour le coup, lui ont réservé un super accueil. Petite précision: par « très bonnes ventes », j'entends un titre épuisé dans l'année et pour lequel nous lançons une réimpression, donc ça peut être à partir de 2 000 ou 3 000 exemplaires.

 

Pour 2014, les ventes moyennes des nouveautés çà et là s'établissent donc à 1 669 exemplaires (contre 1 992 ex fin 2013) et la médiane des ventes est de 1 105 exemplaires (1 297 ex fin 2013). Ce n'est pas la cata, mais il n'y a pas de quoi afficher une grande sérénité non plus, d'autant que les ventes seront plus basses in fine pour certains titres du fait des retours que nous aurons en 2015 (cf. ce qui suit).

 

Pour compléter le tableau, voici les ventes actualisées des nouveautés 2013, c'est-à-dire comptabilisant les ventes de ces livres jusqu'au 31 décembre 2014. Vous noterez que pour certains d'entre eux, l’écart entre les ventes constatées fin 2013 et les ventes à ce jour est énorme. C'est le cas pour deux livres 2013 qui se sont très bien vendus en 2014, Annie Sullivan & Helen Keller de Joseph Lambert et Mon Ami Dahmer, dont les ventes ont doublé grâce au Prix Révélation Angoulême et au Prix Polar SNCF et qui se prépare à devenir notre bestseller. Mas il y a aussi des ouvrages parus sur le deuxième semestre 2013 pour lesquels nous avons eu beaucoup de retours sur le premier semestre 2014 et dont les ventes finales sont donc sensiblement plus basses que ce qui avait été constaté fin 2013. C'était prévisible, mais la pilule est néanmoins parfois sacrément amère. Le phénomène de polarisation des ventes est donc in fine encore plus marqué que ce que je décrivais l'année dernière, avec des ventes moyennes finales des nouveautés de cette année-là s'élevant à 2 652 ex et une médiane des ventes à 712 ex... gloups ! Ce sont les chiffres çà et là, et ils portent uniquement sur quatorze titres, mais j'imagine qu'ils reflètent une certaine réalité du marché du livre et cela peut donner du grain à moudre dans la perspective des États Généraux de la Bande Dessinée qui seront lancés la semaine prochaine à Angoulême.

 

Nouveautés 2013
(ventes au 31/12/2014)
 

Brigitte et la perle cachée , ventes nettes fin 2013 : 596 ex / ventes nettes fin 2014: 615 ex
Mon ami Dahmer, ventes nettes fin 2013 : 7 290 ex / ventes nettes fin 2014: 14 702 ex
Troupe 142, ventes nettes fin 2013 : 685 ex / ventes nettes fin 2014: 618 ex
Tout va Bien !, ventes nettes fin 2013 : 1 734 ex / ventes nettes fin 2014: 1 650 ex
La Coiffe de Naissance, ventes nettes fin 2013 : 1 667 ex / ventes nettes fin 2014: 1 440 ex
Émile Zola à l'usage des personnes pressées, ventes nettes fin 2013 : 1 215 ex / ventes nettes fin 2014: 859 ex
Fables Psychiatriques, ventes nettes fin 2013 : 2 254 ex / ventes nettes fin 2014: 2 721 ex
Le Centre de la Terre, ventes nettes fin 2013 : 946 ex / ventes nettes fin 2014: 603 ex
Le Silence, ventes nettes fin 2013 : 1 380 ex / ventes nettes fin 2014: 807 ex
L'été des Bagnold, ventes nettes fin 2013 : 1 104 ex / ventes nettes fin 2014: 437 ex
Annie Sullivan & Helen Keller*, ventes nettes fin 2013 : 6 146 ex / ventes nettes fin 2014: 11 542 ex
Sept Saisons ventes nettes fin 2013 : 932 ex / ventes nettes fin 2014: 441 ex
B+F ventes nettes fin 2013 : 485 ex / ventes nettes fin 2014: 118 ex
New School ventes nettes fin 2013 : 1 463 ex / ventes nettes fin 2014: 576 ex
* livre coédité avec Cambourakis

 

En 2015, année de nos 10 ans, nous publierons une douzaine de titres, soit un tout petit peu moins que les deux dernières années. Rien ne sert de se voiler la face ; ça va être dur pour pas mal d'entre eux, mais cela ne nous empêchera pas de les publier du mieux possible et nous ferons tout pour qu'ils rencontrent leur public, aussi limité soit-il. Car finalement, c'est aussi ça le rôle de l'éditeur, continuer à publier aussi longtemps que possible les livres que l'on souhaite publier, indépendamment du risque que cela représente. Rendez-vous l'année prochaine, pour le résultat des courses 2015.

A vos boules de cristal !

Serge

Bilan 2014, plus ça change, plus c'est la même chose

Partager cet article

Repost 0