Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Mana Neyestani, auteur d' Une Métamorphose Iranienne, Tout va Bien ! et du Petit Manuel du parfait réfugié politique, vient de recevoir le Prix de l'engagement démocratique remis par la Région Alsace. Ci-dessous le communiqué de presse de la Région.

 

Mana Neyestani, dessinateur iranien réfugié en France, reçoit le
4ème Prix alsacien de l’engagement démocratique

Le 4ème Prix alsacien de l’Engagement démocratique a été remis à Mana Neyestani, dessinateur et illustrateur iranien de 42 ans contraint à l’exil. D'origine azéri (minorité turque du nord de l’Iran rejetée par le gouvernement)*, Mana Neyestani est le fils d'un célèbre poète iranien. Après des études en architecture à l'Université de Téhéran, il a débuté sa carrière de dessinateur professionnel en 1989. Il a travaillé pour différents journaux et magazines.

En 2006, à la suite de la publication d'un dessin de Mana représentant un cafard prononçant un mot en azéri, des émeutes se sont produites en Iran, causant la mort de 12 personnes. Servant de « bouc émissaire » au régime, Mana a été incarcéré et mis à l’isolement pendant trois mois. Il a profité d’un droit de sortie temporaire pour trouver refuge aux Emirats Arabes Unis, en Turquie et en Chine. En 2007, il s’est installé en Malaisie, où il a continué de publier ses dessins pour des webzines iraniens dissidents, lesquels ont été repris par les insurgés lors de l’Insurrection verte en Iran en 2009.

Réfugié politique en France depuis 2011, Mana Neyestani continue de s’exprimer à travers ses livres. Il a publié, en 2012, « Une métamorphose iranienne », le récit de sa fuite en Iran, et en 2013, un recueil de dessins de presse intitulé « Tout va bien ». Sa dernière parution, en 2015, « Petit manuel du parfait réfugié politique », raconte avec humour le parcours d’un réfugié politique au sein de l’administration française.

Mana Neyestani succède aux récipiendaires Lina Ben Mhenni, blogueuse tunisienne, en 2012, Preethi Herman, responsable nationale de Change.org en Inde, en 2013 et Najiba Sharif, journaliste afghane, en 2014.

* (note de çà et là: Mana n'est pas d'origine azéri, c'est une erreur qui traîne sur internet depuis des années.)

 

Mana travaille actuellement sur son prochain livre, à paraître en 2017. Il participera au Salon SoBD à Paris le samedi 5 décembre. Et surtout, félicitations à lui pour ce prix !

 

Serge

(Photo DNA - Laurent REA)

(Photo DNA - Laurent REA)

Partager cet article

Repost 0