Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le nouveau roman graphique de Marcello Quintanilha, Talc de Verre, vient tout juste de débarquer en librairie, après Tungstène (prix polar Angoulême 2016) et Mes Chers Samedis (publié début 2015) et vous devez impérativement vous ruez dessus. Talc de Verre est un livre magistral, une véritable claque, un récit qui prend le lecteur aux tripes dès la première page pour ne plus le lâcher jusqu'à la spectaculaire dernière séquence. Dans ce livre, Marcello Quintanilha brosse le portrait de Rosangela, une trentenaire brésilienne à laquelle tout sourit, carrière, famille, vie amoureuse, mais qui n'arrive pas à être heureuse à cause de sa cousine qui l'obnubile et dont elle est férocement jalouse. Cette fixation maladive grignote peu à peu l'équilibre mental de Rosangela qui commence à perdre pied

 

Avec Talc de Verre, Marcello Quintanilha réalise un véritable tour de force, un drame psychologique intégralement raconté à travers les yeux d'un narrateur, peut-être Rosangela elle-même où le texte est un long monologue, une voix off continue qui laisse progressivement apparaître les troubles psychologiques dont souffre cette femme. Rosangela s’approche dangereusement de la folie au fur et à mesure que son obsession pour sa cousine s’accentue et Marcello Quintanilha entraîne alors le lecteur dans les méandres de cette descente aux enfers qui se lit comme dans un véritable polar. Sur le plan du dessin, Marcello Quintanilha a encore épuré son trait mais conserve le réalisme quasiment photographique qui marquait ses deux précédents ouvrages ainsi que ses cadrages spectaculaires de l'action et surtout des personnages, au plus près de leurs visages et de leur émotions. Hyper inventif, il varie les effets narratifs et graphiques pour mettre en image les pensées souvent erratiques de cette femme, ses angoisses, sa folie et ses fantasmes.

 

Talc de Verre est une fascinante évocation de sentiments obscurs ; l'envie, la jalousie, la frustration, lorsqu'ils prennent une ampleur démesurée, deviennent obsessionnels et menacent la santé mentale de la personne qui les éprouve. La névrose n'est pas un sujet courant en bande dessinée, surtout sous forme de fiction mais Marcello Quintanilha s'en tire brillamment, avec un récit mené de main de maître. Il confirme ainsi son statut d'auteur incontournable de la scène latino-américaine.

 

Publié l'année dernière au Brésil et en Espagne, Talc de Verre arrive enfin chez nous et comme vous l'avez compris à travers ces lignes, nous sommes très fiers de publier cet ouvrage qui devrait marquer l'année 2016. Pour accompagner dignement la parution de son livre, Marcello Quintanilha vient en France fin septembre et il fera une tournée de rencontres en librairies :

 

 

Jeudi 22 septembre
La librairie Portugaise et brésilienne
19/21 rue des Fossés Saint-Jacques, 75005 Paris

 

Vendredi 23 septembre
Super Héros
175 Rue Saint-Martin, 75003 Paris

 

Samedi 24 septembre
Aladin
8 Rue Mercœur, 44000 Nantes

 

Lundi 26 septembre
Brüsel
Boulevard Anspach 100, Bruxelles

 

Mardi 27 septembre
Storybulle
21 Rue de l'Église, 93100 Montreuil

 

Mercredi 28 septembre
Millepages
174 Rue de Fontenay, 94300 Vincennes

 

Jeudi 29 septembre
Refuge BD
40 Rue Faidherbe, 75011 Paris

 

Vendredi 30 septembre
Bachi-Bouzouk
7 Rue Latapie, 64000 Pau

 

Samedi 1er octobre
Ombres Blanches
50 Rue Léon Gambetta, 31000 Toulouse

 

Il sera également présent au festival Quai des Bulles à Saint Malo fin octobre

 

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

Serge

 

Portrait de femme en chute libre
Portrait de femme en chute librePortrait de femme en chute librePortrait de femme en chute libre

Partager cet article

Repost 0