Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Notre parution du mois de mai est le nouveau livre de Mana Neyestani, auteur iranien réfugié en France dont nous avons déjà publié trois titres en coédition avec Arte, Une Métamorphose Iranienne (2012), Tout va bien (2013) et Petit Manuel du parfait réfugié politique (2015). Dans sa nouvelle parution, L'Araignée de Mashhad, Mana Neyestani se penche sur le cas, réel, d'un tueur en série qui a sévi dans le nord-est de l'Iran au début des années 2000. Surnommé le « tueur araignée » du fait de son modus operandi, Said Hanaï a assassiné seize prostituées de la ville de Mashhad, lieu saint du chiisme et deuxième plus grande ville d'Iran après Téhéran. Une fois arrêté, il prétextera des raisons religieuses pour ses agissements et recevra le soutien d'une partie de la population locale, extrêmement conservatrice, avant d'être rapidement exécuté par les autorités.
 

Maziar Bahari, un réalisateur de documentaire proche de Mana Neyestani, a pu interviewer Hanaï avant son exécution, il en a fait un film, And along came a spider (visible ici). Mana était très intéressé par ce cas, qui reflète le regard des hommes sur les femmes dans son pays, le poids du conservatisme religieux et la véritable haine éprouvée à l'égard des prostituées par les conservateurs. La lecture de Mon Ami Dahmer de Derf Backderf (que nous avons publié en 2012 et qui décrit l'histoire du tueur en série Jeffrey Dahmer), a convaincu Mana Neystani qu'il était possible d'aborder ce type de sujet sans voyeurisme et avec retenue. Mana raconte donc l'histoire de Said Hanaï, à travers les déclarations authentiques du tueur, mais aussi celles de ses proches et il imagine également l'histoire de l'une des prostituées assassinées. La multiplicité des points de vues, des modes narratifs, voire des traitements graphiques (quand la fille d'une prostituée devient la narratrice d'un chapitre) font de L'Araignée de Mashhad un livre certes glaçant, mais surtout passionnant.

 

Hasard du calendrier, les élections présidentielles iraniennes auront lieu dans trois jours. Il s'avère que le seul candidat conservateur encore en lice, Ebrahim Raïssi, est un mollah de Mashhad et aussi l'administrateur du mausolée de l'Iman Reza où se recueille le tueur au début du livre de Mana Neyestani...

 

Mana Neyestani présentera son livre dans plusieurs villes et festivals tout au long de l'année, dont Périgueux, Paris, Nantes, Bruxelles et Saint-Malo. Le détail sera mis en ligne très bientôt.

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

Serge

Le tueur de MashhadLe tueur de Mashhad
Le tueur de MashhadLe tueur de MashhadLe tueur de Mashhad

Partager cet article

Repost 0