Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Formose-couvnet

Formose, c'est l'ancien nom de l'île de de Taïwan, là où naquit Li-chin Lin en 1973 : un petit territoire ayant subi de nombreuses vagues de colonisation, baladé entre la Chine et le Japon au fil des guerres, des défaites et des annexions. Un pays dont l'histoire mouvementée a eu de grandes répercussions sur ses habitants, tiraillés entre de sérieux problèmes d'identité et d'insolubles conflits de génération. Un pays, enfin, dont la plupart des européens ne connaissent pas grand-chose, mais que Li-chin Lin, dessinatrice qui vit maintenant en France depuis une dizaine d'années, nous invite à découvrir à travers cette bande dessinée autobiographique.


Lorsque Li-Chin est enfant, l'île est gouvernée par le Kuomintuang (parti instauré par Chiang-kaï Chek, qui domina la Chine jusqu'à la prise de pouvoir de Mao Zedong avant de se réfugier à Taïwan en 1949). C'est un parti autoritaire, qui use de la force et bien sûr la propagande, en particulier auprès des plus naïfs et des plus faciles à convaincre : les écoliers. Formose nous entraine donc dans le quotidien de la petite fille déterminée que fut Li-chin avant qu'elle ne découvre, bien des années plus tard, les aspects les plus sombres du régime auquel elle avait tant souhaité adhérer. 

Formosep114 

Nous découvrons donc Taïwan à travers le point de vue d'une enfant, qui respecte scrupuleusement ce que lui enseignent l'école et les médias, afin de devenir une parfaite petite taïwanaise dont l'avenir sera forcément radieux. Elle se passionne pour les concours de dessin anti-communistes car on lui a dit que les communistes sont l'incarnation du Mal, elle a honte de ses grand-parents qui parlent japonais alors que la Japon est censé être un pays arriéré qui a malmené son île, elle s'applique à parler un mandarin aussi parfait que celui des présentatrices de la télévision. Seulement, certaines choses lui posent problème : elle aime et respecte clairement ses grands-parents, elle est irrésistiblement séduite par la culture japonaise (et par les mangas en particulier), et ne peux s'empêcher de pouffer de rire quand les garçons de sa classe commettent le sacrilège de changer les paroles des chants officiels. Bref, elle est parfois en proie au doute.


 Formosep35 

Formosep36

 

En adoptant le regard candide de cette petite fille sensible et crédule, Li-Chin Lin révèle toutes les contradictions du régime et toute l'absurdité des messages qu'il véhicule. La narration est libre, inventive et empreinte de beaucoup d'humour et d'autodérision, mais aussi parfois de gravité, ce qui annonce les désillusions que l'auteur connaîtra peu à peu en grandissant. Li-Chin s'autorise parfois aussi des bonds en avant, se représentant adolescente ou adulte, afin de commenter et de mettre en perspective les premiers temps de sa vie. 

 

Car d'année en année, les choses deviendront plus complexes, déroutantes et passionnantes pour Li-Chin. À l'adolescence, elle quittera sa campagne pour intégrer un lycée à la capitale, où les usages lui seront étrangers et viendront jeter encore un peu plus le trouble dans son esprit. Puis elle entrera à la fac, qui lui ouvrira soudain les portes de la pensée libre et du respect de la diversité des opinions ; surtout, elle y apprendra avec horreur et stupéfaction les agissements du Kuomintuang, qui n'aura eu de cesse de "neutraliser" ses opposants par l'emprisonnement, la torture et l'assassinat. Des révélations tardives et choquantes, qui décideront de son avenir d'artiste militante et exilée.

 Formosep117

Formose est donc un livre qui nous en apprend beaucoup sur l'histoire de Taïwan et du continent asiatique. C'est aussi, et surtout, un récit extrêmement vivant et personnel, puisqu'il s'attache au ressenti de son auteur lors des différents âges de sa vie. La sensibilité de Li-Chin Lin s'y exprime à travers une mise en page foisonnante, un dessin très expressif et des métaphores visuelles étonnantes et audacieuses. Bref, c'est un livre prenant, qui donne envie d'en savoir davantage sur l'histoire passée et future de ce petit pays qui se cherche encore. 

Formosep24.jpg

Hélène 

Tag(s) : #infoscaetla

Partager cet article

Repost 0