Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 


Jean Giraud est décédé samedi dernier et le monde de la bande dessinée est en deuil. Peu d'auteurs auront marqué l'histoire de cet art autant que lui, et au delà de l'évidence de son génie créatif, on ne peut qu'être impressionné par le nombre de vocations qu'il a suscité, chez les auteurs mais aussi les éditeurs, libraires et journalistes, en France comme à l'étranger.

L'Incal, l'un des moments clés de l'entrée de la bande dessinée dans l'âge adulte, a été pour ma part un véritable big bang, le marqueur de ma sortie de l'enfance, une épiphanie qui m'a fait comprendre ce que pouvait exprimer la bande dessinée. Fascinant par sa créativité débridée, Jean était pour couronner le tout également d'une gentillesse confondante, j'ai rarement rencontré de personnes aussi ouvertes et disponibles que lui.

En parlant de Moebius ce week-end, je me suis rendu compte avec effarement que mes enfants ne le connaissaient pas. Je leur prépare une formation approfondie, en commençant par Blueberry et Les Maîtres du Temps, on passera un peu plus tard à John Difool et ses homéoputes... Je me réjouis par avance de leur faire découvrir l'extraordinaire œuvre de Jean. En veillant à perpétuer sa mémoire auprès des nouveaux lecteurs, nous préserverons tous le ruban de Moebius.

 


Serge Ewenczyk

Tag(s) : #infoscaetla

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :