Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog


Bonne Année à tous ! Nous vous parlerons très prochainement de notre programme 2011, mais la grande nouvelle de la semaine est que Ulli Lust vient de remporter le Prix Artémisia 2011 avec Trop n'est pas Assez. Ce prix créé en 2007 récompense la meilleure bande dessinée d'un auteur femme de l'année (aux yeux des membres du jury en tous cas). Ulli a fait un aller-retour éclair entre Berlin et Paris en début de semaine pour recevoir le prix des mains de sa fondatrice, Chantal Montellier, mais vous allez avoir d'autres occasions de la rencontrer.

 

Ulli-Lust-72

Ulli Lust, photo (c) Alex Englert

Ulli Lust sera bien évidemment présente à Angoulême sur notre stand (N13, Espace Nouveau Monde) pendant toute la durée du Festival, du 27 au 30 janvier. Mais nous organisons également des rencontres dans plusieurs villes de France après le Festival. Voilà le programme:

Lundi 31 janvier: lecture/présentation du livre par Ulli Lust et le traducteur Jörg Stickan
au Goethe Institut de Paris


Mardi 1er février: librairie Apo(k)lyps, Paris 17e
Mercredi 2 février: librairie Millepages BD, Vincennes
Jeudi 3 février: librairie Expérience, Lyon
Vendredi 4 février: librairie Le Comptoir des Mots, Paris 20e
Samedi 5 février: librairie La Cour des Miracles, Caen
Mercredi 9 février: librairie Goulard, Aix en Provence
Jeudi 10 février: librairie La Réserve à Bulles, Marseille
Vendredi 11 février: librairie Album St Germain, Paris 5e
Samedi 12 février: librairie La Rubrique à Bulles, Paris 11e

Voilà, vous êtes prévenus !
Et maintenant, une petite r
evue de presse pour le plaisir:
trop3d
« Observatrice sans aménité du machisme, qu’il soit autrichien, allemand ou sicilien, féministe sans excès vivant désormais à Berlin, Ulli Lust, quadragénaire aux airs de toujours jeune fille, affirme avoir appris "plus dans la rue que dans les livres" ... Alternant rythmes et cadrages, peuplée de personnages au trait subtilement stylisé, sa BD donne une vision crue des rapports hommes-femmes où violence, drogue et sexe jouent un ballet endiablé. Et si l’humour s’invite - avec parcimonie - dans ce récit implacable, celui-ci garde la trace désespérante de la frustration des hommes et de la douleur des femmes. » Le Monde

« Ulli dans tous ses états, naïve, rebelle, désabusée, habite un récit formidablement incarné, où son sens de l’observation à l’époque aboutit, un quart de siècle après, à d’incessantes péripéties croquées nature, dessinées à vif, avec la même percutante précision que si elle les avait vécues la veille » **** Télérama

« Une passionnante autobiographie » Les Inrockuptibles

« Un beau livre féministe et autocritique sur l’ère punk, en même temps qu’une odyssée tragique et borderline sur l’amitié et la fin des illusions. » Fluctuat.net

« Au delà de l’expérience humaine violente, Ulli Lust livre un formidable témoignage sociologique. Sauvage et beau » Livres Hebdo

« Ulli Lust révèle dans cet album un réel talent de conteuse et d’observatrice sur un monde libertaire et en marge d’une société. Une belle leçon de vie et de courage » dBD

« Incontournable » Page des Libraires

« Un récit bouleversant » 20 Minutes

« L'auteur n'a pas son pareil pour croquer cette drôle de période qu'est l'adolescence »  Direct Matin

Prix Artémisia 2011
Sélection Officielle Angoulême 2011


Tag(s) : #infoscaetla

Partager cet article

Repost 0