Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Notre dernière parution, L'Athénée, est un nouvel ouvrage du talentueux auteur brésilien Marcello Quintanilha. Nous avons publié trois titres de ce prolifique artiste en l'espace de deux ans, dans trois domaines différents ; Mes Chers Samedis (recueil de nouvelles), Tungstène (polar) et Talc de Verre (drame psychologique). Avec L'Athénée, Marcello Quintanilha aborde un nouveau registre ; l'adaptation de roman.

 

Paru en 1888 au Brésil, le livre de Raul Pompéia est un classique de la littérature brésilienne, un roman d'apprentissage largement autobiographique qui décrit les deux années passées dans un pensionnat par un jeune garçon de 11 ans, à la fin des années 1870. Des années après avoir lui-même vécu dans un pensionnat de Rio, Raul Pompéia a écrit ce roman avec distance et beaucoup d'ironie. Proche des thèmes abordés dans Les désarrois de l'élève Törless de Robert Musil (publié en 1906), mais circonscrit au monde des enfants, L'Athénée montre des collégiens sans pitié, obligés de devenir tortionnaires pour ne pas devenir victimes. Parenthèse désenchantée dans la vie de ces hommes en devenir, leur séjour à l'Athénée et les relations violentes qui s'y noueront connaissent des extrêmes et coûteront sa vie à l'un des pensionnaires.

 

Marcello Quintanilha n'a pas choisi la facilité en se fixant une lourde contrainte pour adapter ce classique: couper dans le texte d'origine et utiliser des passages mot pour mot, sans en changer une seule virgule. Il a ainsi épuré le roman, choisissant de garder le texte de certaine scènes et de couper des pans entiers, mais sans rien perdre de la richesse du récit, une gageure. Marcello Quintanilha réalise un énorme travail de mise en scène et réussit à nous plonger de plein pieds dans le quotidien de ces jeunes garçons du Brésil de la fin du 19e siècle. Il y parvient grâce à son trait virtuose, cadrant au plus près les visage des enfants souvent marqués par l'humiliation, la colère ou l'angoisse , mais aussi à travers son utilisation de la couleur, rendant magnifiquement bien la lumière vive qui baigne la cour de récréation de l'établissement et la lumière tamisée des classes et des chambrées.

 

Quasiment inconnu en France (le roman a été traduit au début des années 1980 mais est épuisé depuis de longues années), L'Athénée va pouvoir être redécouvert, grâce au magnifique travail de Marcello Quintanilha et à la superbe traduction de Dominique Nédellec.

 

Enfin, comme il habite Barcelone qui, même en phase d'autonomisation avancée, reste très proche de chez nous, Marcello Quintanilha sera en France pour accompagner la parution de L'Athénée :

 

 

Mercredi 25 octobre
Mine de Rien, Besançon

 

Jeudi 26 octobre
Super Héros, Paris

 

Vendredi 27 octobre – dimanche 29 octobre
festival Quai des Bulles, Saint-Malo

 

Jeudi 7 décembre
La Tête à Toto, Paris

 

Vendredi 8 décembre – dimanche 10 décembre
Salon SoBD, Paris

 

 

Vous savez ce qu'il vous reste à faire.

 

Serge

 

Les désarrois d'un jeune brésilien
Les désarrois d'un jeune brésilienLes désarrois d'un jeune brésilienLes désarrois d'un jeune brésilien
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :