Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Ce soir, et tous les mardis jusqu'au 18 décembre, vous pouvez aller au théâtre pour voir Polar, comment écrire un polar suédois sans se fatiguer. Il s'agit de l'adaptation par le metteur en scène Marc Riso de la bande dessinée éponyme de Henrik Lange, traduite par Hélène Duhamel, que nous avons publiée en 2015 et qui nous avait d'ailleurs valu une menace de procès de la part de nos très sympathiques confrères des éditions Actes Sud, offusqués par la couverture du livre qui pastichait leur collection de polars (ils avaient d'ailleurs rapidement laissé tomber, après que nous ayons pris un avocat).

 

Mais je m'égare, revenons à nos moutons. Grâce à la fine équipe du Retour de Nabot Léon - la compagnie qui monte la pièce - vous pourrez voir sur scène l'incarnation d'Åke Larsson, le commissaire dépressif qui mène l'enquête, et des autres personnages du livre, joués par Victoire Charval, Rémi Johnsen, Thomas Lemaire, Louis Ould-yaou et Julien Portugais en alternance avec Hubert Roulleau. Tout ce petit monde s'amuse beaucoup à démonter les stéréotypes des polars scandinaves.

 

Polar, comment écrire un polar suédois sans se fatiguer
Tous les mardis au théâtre Montmartre-Galabru
4 rue de l'armée d'Orient, Paris 18
e

 


Petit rappel de la revue de presse du livre :
" Absolument génial. " Augustin Trapenard, CANAL +

" Le polar suédois décrypté : hilarant ! " Sylvie Metzelard, MARIE FRANCE
" On sourit du début à la fin.... Une très bonne observation des polars suédois." Isabelle Motrot, FRANCE INTER
" Ce faux manuel d’écriture en forme de BD donne des pistes hilarantes pour sortir des péripéties de votre imper fatigué et contrecarrer le syndrome de la page blanche à coups d’envolées mélancoliques." Jeanne de Ménibus ELLE
" Impertinent et hilarant, ce petit ouvrage démonte, stéréotype par stéréotype, toutes les ficelles du genre par l’exemple. " A. Perroud BDGEST
" Henrik Lange balaye tous les aspects du thème et fait ici un précis d’écriture tendant à l’absurde… pour notre plus grand bonheur. " Marc Lamonzie BODOI


Vous savez ce qu'il vous reste à faire,

Serge

 

Au théâtre ce soir
Au théâtre ce soirAu théâtre ce soir
Au théâtre ce soirAu théâtre ce soir
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :