Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


 

Le 18 juin dernier se tenaient les élections présidentielles iraniennes qui ont vu la victoire du candidat ultra conservateur. Une victoire annoncée, puisqu’il était le seul candidat soutenu par les instances religieuses du pays. L’élection de cet ancien Ministre de la Justice connu pour sa politique répressive est une mauvaise nouvelle de plus pour la société civile iranienne et le joug sous lequel vivent les habitants de ce pays va continuer pendant de longues années. C’est cette pression constante que raconte Shaghayegh Moazzami dans le roman graphique Hantée que nous venons de publier. Cette iranienne de 35 ans, qui vit maintenant au Canada, raconte à quel point l’éducation qu’elle a reçue et les pressions moralisatrices incessantes ont durablement marqué son esprit et continuent de la hanter aujourd’hui encore, alors qu’elle a quitté son pays depuis plus de quatre ans.

Shaghayegh Moazzami m’a présenté son projet en avril 2019. J’ai très rapidement décidé de le publier, et elle travaillé dessus jusqu’à début 2021. Elle livre un témoignage très fort, émouvant et éprouvant, le témoignage d’une jeune femme révoltée et profondément en colère contre tout ce qui lui est arrivé. Avec un dessin charbonneux, elle décrit ce qu’elle ressent à chaque fois qu’elle pense à tout ce qui lui a été inculqué, des pensées qu’elle représente sous la forme d’une vieille femme ultra conservatrice qui revêt les traits de son ancienne maîtresse d’école. Moazzami alterne les va-et-vient entre sa vie aujourd’hui à Montréal, ses difficultés à gérer sa relation avec son ex petit ami avec lequel elle a fait un mariage blanc, avec des passages sur son enfance et sa jeunesse qui nous permettent de comprendre à quel point la religion et les traditions sont prégnantes dans ce pays.

Une lecture recommandée pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la situation en Iran mais aussi plus largement, à l’impact du conservatisme religieux sur les jeunes - et singulièrement les jeunes femmes - de tous pays.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Serge

L'Iran et les femmes
L'Iran et les femmesL'Iran et les femmesL'Iran et les femmes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :