Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le Festival d'Angoulême pointe le bout de son nez... Il est donc temps, pour la dixième année consécutive, de faire notre traditionnel bilan annuel. C'est un exercice parfois contraignant, voire pénible quand l'année a été compliquée, mais il est cette fois particulièrement réjouissant car 2022 a été une année complètement folle. C'est tout simplement la meilleure année des éditions çà et là depuis la création de la maison, en 2005.

First things first, en 2022, nous avons remporté le Fauve d'or du Festival d'Angoulême avec le magnifique Écoute, jolie Marcia, de Marcello Quintanilha. Le Fauve d'or est la récompense suprême dans le monde de la bande dessinée et cet événement nous a submergés de joie et de fierté. Mais nous avons aussi remporté l'un des prix les plus prestigieux en France, le Grand Prix de la Critique ACBD, décerné par une centaine de journalistes et critiques de bandes dessinées, pour le surprenant La couleur des choses de Martin Panchaud. Et dans la foulée, le sensible Peau, de Mieke Versyp et Sabien Clement, a gagné le Prix Goscinny - jeune scénariste. Sans compter le Prix Toute première fois du Festival de Colomiers pour La couleur des choses, et le Prix BD Millepages pour Easy Breezy de Yi Yang !

De plus, nous avons appris en fin d'année que pour la première fois les éditions çà et là auront quatre titres en Sélection Officielle à Angoulême : Peau, La couleur des choses, Naphtaline de Sole Otero et Déplacement 2 de Joshua Cotter. Et il y a eu d'autres sélections à foison : pour le Prix Landerneau BD et le Prix des Librairies de bande dessinée (La couleur des choses), pour le Prix Lycéen de Colomiers (Easy Breezy et Naphtaline) et celui de la région PACA (Écoute, jolie Marcia), pour le Prix Collégien de Colomiers (L'Epée d'Anabel Colazo), pour le Prix Artémisia (Peau) et pour le Prix BD du magazine Elle (Naphtaline).

Sans oublier la magnifique exposition consacrée à Derf Backderf au Festival Quai des Bulles de Saint-Malo, qui mettait superbement en valeur son travail. Derf a été très ému et reconnaissant envers les organisateurs du festival. Et comme on s'embêtait un peu, on en a profité pour créer un label, Ginosko, dédié à la bande dessinée documentaire en sciences et sciences humaines, avec un premier titre publié en septembre, Gravité Express, de Jo Jin-ho (Corée).

Cette avalanche de prix et de sélections, ces succès critiques et l'enthousiasme des libraires ont été incroyablement gratifiants pour toute l'équipe de çà et là et bien évidemment pour les auteurs et autrices concerné.e.s. Nous n'avions jamais connu ça en dix-sept années d'existence, et c'est très réjouissant ! D'autant plus que ces succès ont été répartis sur plusieurs titres, ce qui est beaucoup plus intéressant que lorsqu'un seul titre accapare l'attention et les ventes.

Évidemment, tout cela a eu un impact considérable sur nos ventes de l'année, qui ont connu une très forte croissance, boostée par Écoute, jolie Marcia (passé de 4 000 ex avant Angoulême, à plus de 16 000 ex en fin d'année) et La couleur des choses, la surprise de la rentrée, publiée en septembre avec une mise en place de 3 500 ex qui a terminé 2022 à près de 16 000 ex... S'ajoutent à cela les très bonnes ventes de Naphtaline et de La Conquête de la terre par les chats d'Alberto Montt, sans oublier Mon Ami Dahmer, qui se vendait déjà bien en temps normal et dont les ventes ont doublé suite à la diffusion de la série Dahmer sur Netflix.

Voici le détail des ventes en librairies :
 

Nouveautés 2022, ventes au 31/12/2022
(en nombre d'exemplaires)
 
Parution Titre Ventes Retours Ventes nettes

Janvier

Le dernier sel noir

816 566 250

Février

Naphtaline

3 679 492 3 187

Mars

Easy Breezy

2 141 519 1 622

Avril

Déplacement, vol.2

804 431 373

Mai

Changement de saison

1 507 517 990

Juin

L'Epée

2 080 157 1 923

Août

Keeping Two (coédition avec l'Employé du moi)

2 344 62 2 282

Septembre

La couleur des choses

15 759 192 15 567

Septembre

Gravité Express (label Ginosko)

2 633 100 2 533

Octobre

Peau

1 707 3 1 704

Novembre

Discipline

1 519 0 1 519

Novembre

La conquête de la Terre par les chats

4 715 0 4 715


Les ventes moyennes de nos nouveautés étaient de 1 264 exemplaires en 2018, 1 571 en 2019 et 1 755 en 2021. Celles de 2022 s'élèvent à 3 055 ex, ce qui est similaire à la moyenne de 2020 (3 400 ex), qui était particulière car nous avions reporté la parution de tous nos livres « fragiles ». Deux autres points notables concernant les ventes de 2022 : d'une part, il y a « seulement » trois titres en dessous de 1 000 ex, ce qui nous arrive très rarement ; la médiane des ventes est donc mécaniquement plus élevée que d'habitude, à 1 814 exemplaires (ce qui signifie que la moitié de nos nouveautés 2021 se sont vendues à plus de 1 814 exemplaires). D'autre part, nos nouveautés se sont mieux vendues que d'habitude, puisque non seulement La couleur des choses a cartonné (c'est même la première fois qu'une de nos parutions se vend aussi vite), mais de plus, deux autres titres ont connu un beau succès : Naphtaline et La Conquête de la Terre par les chats, et quatre autres se sont vendus à environ 2 000 ex, ce qui est bien. Comme chaque année, il faudra attendre les chiffres des ventes sur deux ans pour décompter les retours faits par les libraires et avoir une vision complète des ventes réelles de ces parutions. Lle tableau ci-dessous nous renseigne sur les ventes sur deux ans de nos nouveautés parues en 2021.
 

Nouveautés 2021, ventes au 31/12/2022
(en nombre d'exemplaires)
 
Titre Ventes Retours Ventes nettes

Bergen

1 113 525 588

Soleil Mécanique

1 740 385 1 355

La Grâce

1 599 497 1 102

Acacia 22

2 256 1 519 737

Anxiété chérie

3 192 535 2 657

Hantée

1 936 736 1 200

La capacité de survie

1 009 545 464

Ecoute, jolie Marcia

17 460 1 354 16 106

Goan-tau, chez moi

953 532 421

Walk me to the corner

2 290 750 1 540

L'année des ordures

5 509 2 308 3 201


La plupart des titres publiés en 2021 se sont relativement bien maintenus sur 2022, même si quatre parutions se retrouvent à moins de 800 exemplaires vendus. Un livre, Écoute, Jolie Marcia, a connu des ventes spectaculaires en 2022, bien évidemment grâce au Fauve d'or. On peut d’ailleurs mesurer assez précisément l'effet de ce prix sur les ventes du livre, car Écoute, jolie Marcia est sorti en septembre 2021 et, à l'ouverture du Festival six mois après, les ventes s'élevaient à un peu moins de 4 000 exemplaires et nous commencions même à avoir des retours. Dès l'annonce du prix, les commandes ont explosé, alors qu'il ne nous restait que 200 exemplaires en stock... Panique à bord ! Nous avons réimprimé en urgence 12 000 exemplaires, puis encore 6 000 en cours d'année. L'effet Fauve pour ce livre a donc été un joli « fois quatre », qui pourrait même devenir un « fois cinq » si les libraires le gardent en fonds.

Nos nouveautés 2021 se sont donc vendues en moyenne à 2 670 exemplaires en deux ans, ce qui est l'une des deux meilleures moyennes des dix dernières années. La médiane des ventes est également bonne, à 1 200 exemplaires au lieu d'environ 800 ces dernières années (en dehors de l'exception de 2020). D'autre part, les retours se sont maintenus à un niveau bas, 18%, et les ventes du fonds (titres de plus de deux ans) se sont élevées à 35% des ventes totales, un niveau assez élevé, qui nous permet de ne pas être trop dépendants de nos nouveautés de l'année.

Voilà, voilà. J'ai bien conscience que l'année écoulée a été exceptionnelle grâce à un miraculeux alignement des planètes, mais nous en avons bien profité ! Et nous continuerons à savourer cette situation, en attendant sereinement le retour à la normale.

Serge

(Photo: Marcello Quintanilha et son Fauve)

 

 

Bilan 2022 : une année folle !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :