Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Aujourd'hui paraît en librairie Duncan le chien prodige, saison 1, de Adam Hines, un livre important à bien des égards.

 

Duncan0

 

C'est le privilège des éditeurs indépendants de pouvoir véritablement choisir sur des coups de cœur tous les livres qu'ils publient. De ce fait, en règle générale, nous sommes fiers des livres que nous publions. Dans le cas de Duncan, je suis très fier, car c'est à mon sens l'un des événements de la bande dessinée américaine de ces dernières années, et la révélation d'un nouveau talent.


Duncan est le premier livre d'un jeune auteur autodidacte, Adam Hines, magasinier dans une boutique de chaussures en Californie du Sud le jour, et auteur de bd la nuit. Hines s'est engagé dans un projet insensé: réaliser une série en neuf volumes de plusieurs centaines de pages chacun, publiés sur une période de trente ans... Le premier volume (ou première saison) de 400 pages est paru en 2010 chez AdHouse aux États-Unis et a rencontré un grand succès critique avec notamment le Prix du L.A. Times mais aussi un certain succès commercial puisque la troisième édition vient d'être imprimée. Lorsque je l'ai lu, j'ai été fasciné; ce n'est pas tous les jours que l'on rencontre un premier livre d'une telle ambition artistique et formellement aussi abouti.

 

Duncan2

 

Il est compliqué de résumer Duncan tant sa trame narrative est riche, mais le postulat de départ est que tous les animaux sont doués de la parole depuis l'Antiquité (pour une raison inconnue), et que les humains continuent néanmoins de se nourrir de viande animale ou à avoir des animaux domestiques. Certains animaux semblent accepter cet ordre des choses, d'autres se rebellent soit par des moyens politiques soit en devenant terroristes, parfois avec l'aide d'humains acquis à leur cause. Le cœur de ce premier volume est l'enquête d'un agent du FBI à la recherche d'un groupe de terroristes animaux qui viennent de faire plusieurs centaines de victimes sur un campus de la côte Ouest.


Autour de cette intrigue principale, on découvre une gigantesque galerie de personnages secondaires ou de simples figurants, hommes et bêtes, qui concourent par leur diversité, leurs histoires et leur propos à donner une incroyable consistance au monde créé par Adam Hines. À travers des histoires dans l'histoire, des faux extraits d'archives ou de journaux et tout un patchwork d'éléments narratifs soigneusement répartis le long des chapitres, Adam Hines livre en creux une belle réflexion sur les rapports de l'homme à la nature, et plus spécifiquement sur les relations des humains avec les autres animaux.

 

Imposant par son format et son ampleur, d'une densité graphique et narrative peu courante, Duncan nécessite de s'investir dans sa lecture pour en goûter tout le sel. Adam Hines ne cherche pas à faciliter le travail du lecteur : il se dispense par exemple de toute scène d'exposition des personnages et n'hésite pas à réaliser des pages contenant plus de trente cases, mais l'alternance de scènes d'action, de longues discussions en plan séquence et de grandes pages muettes produit un rythme lancinant et hypnotique qui fait toute la singularité et l'intérêt de cet ouvrage.

 

Duncan3

 

Enfin, Duncan, c'est nos douze travaux d'Hercule à lui tout seul. Le très beau texte de la version originale a été magnifiquement traduit par Fanny Soubiran aidée de Martin Richet pour les poésies. Pas moins de cinq personnes se sont consacrées au lettrage de la version française, Pauline Bravar, Hélèhe Duhamel, le studio Full FX et Adam Hines qui a lui même relettré certains passages. Publié aux États-Unis avec une couverture souple, le livre sort en France avec une splendide couverture cartonnée sous jaquette.

Nous espérons que vous lui réserverez le meilleur accueil.  Et rendez-vous pour la parution de la saison 2 en 2014 !

Serge

 

Duncan4

Duncan5

 

Tag(s) : #infoscaetla

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :